Espace Naturel Sensible du Puy d’Aubière

L’Espace Naturel Sensible d’initiative locale (ENSi) du Puy d’Aubière est situé directement à proximité du centre-ville d’Aubière. Il occupe la partie Sud de la commune et constitue quasiment le seul secteur « naturel » de celle-ci et de l’agglomération clermontoise dont il constitue « une poumon vert ».

IMG_20220509_154037Le puy a été labellisé ENSi en 2012 à la demande de la commune et avec l’accord du département. Constitué de 98 hectares de milieux naturels, l’ENS surplombe de ses 466 mètres l’altitude la double voie D799, en limite de la commune de Romagnat.

Puy d'Aubière - 01.10.18
Crédit photo : Chantal Gayaud

Ses côteaux calcaires secs abritent des pelouses sèches où poussent des orchidées. Sur le versant sud surplombant la départementale, des milieux thermophiles comportant des espèces méditerranéennes comme l’Astragale de Montpellier (Astragalus monspessulanus) ou le Chèvrefeuille des Etrusques (Lonicera etrasca) se développent.

Autrefois utilisé pour la viticulture et l’arboriculture, le site garde des traces de son passé agricole. Les caves du piémont nord étaient autrefois utilisées pour élever le vin (étape qui se situe entre la fin de la fermentation alcoolique et/ou malolactique et la mise en bouteille). Quand la viticulture décline dans la région, elles ont été reconverties pour affiner le Saint-Nectaire. Aujourd’hui, une association locale, l’ASCA, tente de faire revivre certaines caves en y élevant de nouveau du vin. Dans les cultures en friches du site, l’école d’apiculture a installé ses ruchers.

Publicité