Comptage d’été des chauves souris

L’ENS du Puy d’Aubière est connu pour abriter une petite population de chauve-souris (Grand et Petit Rhinolophe essentiellement) en hiver. En effet, ces espèces, comme l’ensemble des chauve-souris, hibernent pendant la mauvaise saison. Les lieux d’hibernation varient suivant les espèces mais certaines comme les Rhinolophes hibernent dans des grottes ou des caves où elles s’accrochent au plafond.

Elles font diminuer leur rythme cardiaque et leur température afin de limiter leur consommation d’énergie et s’endorment. Afin de connaître les populations hivernantes de chauve-souris en France, une journée de comptage nationale des chauve-souris hivernantes est réalisée chaque année en fin d’hiver (environ février).

C’est pour cela qu’un comptage des chauve-souris a lieu en hiver dans les caves afin de connaître les effectifs de cette population. Ce comptage, corrélé à des données météos, pourra expliquer la présence plus ou moins importantes des chauve-souris en hiver chaque année mais aussi de vérifier que les populations se portent bien (effectif stable ou en augmentation).

Cependant, l’hiver n’est pas la seule période où les chauve-souris peuvent utiliser les grottes ou les caves : ce sont aussi des lieux pour la reproduction. Les mères gestantes s’assemblent en colonie pour mettre bas et pour élever leur petit. Elles peuvent choisir de leur faire dans des caves ou sous les toits. Les mâles vont aussi utiliser parfois les caves pour se reposer la journée. Ils n’utilisent pas les mêmes caves que les femelles et forment des colonies bien moins nombreuses.

Si la présence de chauve-souris en hiver dans les caves d’Aubière était connue, il n’existait pas de données sur l’utilisation des caves l’été. La situation des caves (très proche du bourg où les chauve-souris peuvent trouver d’autres abris pour la période estivale) n’est pas propice à l’installation des chauve-souris l’été. Le but du suivi effectué était de vérifier cette supposition : « les caves d’Aubière ne présentent pas d’intérêt pour les chiroptères en saison estivale en raison de leur situation et des températures (un peu trop fraiche) dans les caves en été ».

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s